Comment créer un escape game grandeur nature mémorable ?

Un volet de mon activité consiste à créer des escape game sur-mesure. Ils peuvent prendre plusieurs formes : permanents, événementiels, pour découvrir un musée, pour parcourir un territoire…

Dernièrement, j’ai eu le plaisir de créer deux escape game grandeur nature dans le cadre de la « Faites du vélo 2022 ». Je profite de cette occasion pour vous expliquer ma manière de créer (souvent en binôme avec Lise de Au fil du dédale) et en quoi je me différencie d’autres enseignes créatrices d’escape games grandeur nature que vous pourrez faire en ville ou dans votre région.

Vous proposer des énigmes variées

Avant tout, vous venez jouer à un escape game car vous aimez résoudre des énigmes. Il est donc primordial pour moi de privilégier des énigmes de qualité, ayant recours à des fonctionnements variés : observation, manipulation, calcul, logique, déduction…

Nous n’apprécions évidemment pas tous les mêmes choses, donc une bonne variété d’énigmes est indispensable pour permettre à chacun de se faire plaisir dans le jeu et pour valoriser les compétences de tous les membres de l’équipe.

Les Lego c'est du sérieux !
Et pourquoi pas une énigme avec des Légo ?!

Vous permettre de manipuler réellement !

Les escape game grandeur nature en événementiel ont une contrainte particulière : la gestion des flux ! Pour les escape games créés pour « Faites du vélo », nous devions accueillir 500 personnes sur la journée ou 300 personnes sur une soirée (lancement dans un créneau d’1h !). Une bonne gestion des flux est donc primordiale pour vous éviter une trop longue attente aux différentes étapes.

Certaines enseignes privilégient alors le recours à un scénario assez simple et avec toutes les instructions sur le support de jeu (appli ou roadbook papier). D’autres proposent des énigmes n’utilisant que le support de jeu combiné à une observation d’éléments sur place.

J’avoue qu’en tant que joueuse, ces énigmes ont tendance à me laisser sur ma faim et je n’y trouve pas grand intérêt… C’est pour cette raison que Lise et moi avons choisi de plutôt privilégier l’expérience joueur en proposant des énigmes avec manipulation. Dans nos jeux, même grandeur nature, vous aurez toujours des objets à toucher et des éléments à manier. Pour autant, notre challenge en tant que créatrices est de trouver la bonne mécanique de jeu pour que cela soit possible tout en accueillant un nombre important de joueur. Pour être sincère, je dois avouer que nous n’avons pas toujours parfaitement réussi. Malgré tout, je privilégierai toujours la qualité à la quantité.

Manipulation et réflexion pour cet escape game à vélo
Des objets à manipuler pour leur faire révéler tous leurs secrets !

Vous faire interagir avec l’environnement

Au-delà des manipulations, nous regrettons les jeux qui nous font nous déplacer sans que cela ait un réel intérêt. Parfois, le jeu aurait tout aussi bien pu être réalisé depuis chez soi, à partir d’une petite observation sur Google Street View. Dommage non ?

Lorsque nous créons des escape game grandeur nature, nous gardons toujours cet aspect en tête : si nous vous faisons aller quelque part, c’est qu’il doit y avoir un vrai intérêt à vous y déplacer physiquement. Cela doit vous permettre de voir quelque chose que vous n’auriez pas pu voir sans être sur place.

Nous aimons également interagir avec l’environnement existant, sans ajouter d’éléments matériels (plus facile pour la maintenance dans le cas de jeux permanents !). Que ce soit des éléments naturels : la forme particulière d’un tronc, la disposition de cailloux… ou des éléments plus urbains : plaques informatives, architecture, silhouettes de bâtiments, numéros de portes, œuvre de street art…

Voilà comment ça finit un escape game à vélo en Belgique !
Pas besoin de grosse installation pour vous faire interagir avec l’environnement

Vous accueillir de manière professionnelle

Lors de nos derniers jeux « Dario Bike » et « La nuit des Ombres », nous étions entre 6 et 12 personnes pour animer les escape games. J’ai été surprise de voir que certains joueurs pensaient qu’il s’agissait de bénévoles.

Une de mes valeurs porte sur la responsabilité d’entreprise (environnementale et sociale). Il est inconcevable pour moi de faire animer nos escape games grandeur nature par des bénévoles ! Tout travail mérite salaire, mais surtout comment s’attendre à un travail de qualité professionnelle si l’on ne passe pas par des professionnels ?!

Depuis plusieurs années, nous ne recrutons que des experts de l’animation : acteurs·rices, animateurs·rices, game masters… Pour être transparente, nous les payons légèrement plus au-dessus du SMIC horaire, en payant le temps de formation et en prenant en charge leurs repas lors d’animations à la journée.

Nous travaillons dans un climat de confiance et de respect et ce management humain est apprécié (même si nous ne pourrions pas concevoir de travailler autrement). Il fait chaud ? Bien sûr que nos animateurs·rices peuvent boire et s’assoir. L’animation dure toute la journée ? Nous irons les relayer pour leur offrir un temps de pause. Lise et moi nous posons des questions sur l’animation pour les dates à venir ? Nous prenons toujours le temps d’un débriefing, en incluant nos animateurs·rices et en tenant compte de leurs remarques.

Bref, un fonctionnement qui me semble évident, mais qui ne l’est pas toujours (donc autant le dire ! ^^). Le plus gratifiant c’est lorsque l’un de ces animateurs m’écrit que « c’est très plaisant et formatant de travailler avec vous ». Objectif atteint !

Animation colorée avec Dario et Luigi (escape game grandeur nature à vélo "Dario Bike")
Des animateurs choyés, heureux et vecteurs de bonne humeur !

Vous immerger complètement dans le scénario

L’immersion fait également partie de mes valeurs et, lorsqu’il s’agit d’un escape game urbain, on peut se demander comment recréer un univers et comment arriver à plonger les joueurs dans une histoire…

Pour moi, cela passe par plusieurs choses. Le fait de recourir à une animation avec des acteurs·rices donne tout de suite une autre dimension à l’accueil reçu par les joueurs. Nous ne parlons jamais d’escape game mais uniquement de la quête que vous venez faire. L’accueil dans le jeu est scénarisé et vous plonge directement dans l’univers.

Les animateurs·rices sont toujours costumé·es et nous décorons nos stands pour que, visuellement, vous retrouviez l’ambiance donnée par le jeu.

Depuis quelques temps, nous ajoutons également une ambiance sonore à l’accueil pour plonger tous vos sens dans le jeu.

Enfin, nous soignons nos éléments de jeu (supports papier ou électronique, matériel, bâches…) pour que graphiquement ils soient de qualité et en accord avec l’univers de notre escape game.

Matériel de jeu pour escape game à vélo à Aubange
Des documents au graphisme soigné, pour vous plonger, visuellement, dans l’univers du jeu

Et ça fonctionne !

Vos retours sont la plus belle preuve que tous ces éléments, mis bout à bout, vous permettent de vivre une expérience mémorable. En tant que joueurs, vous n’aviez peut-être pas mis le doigt sur tous ces éléments, mais inconsciemment ils ont contribué au fait de vous faire vivre un moment unique et hors du temps.

« L’équipe est fantastique, nous avons passé un super moment à vélo.
Les jambes et les méninges ont bien travaillé ! »

Les Pirates à l’eau sur « Cyclopirates »

Un moment en famille lors d'un escape game grandeur nature - Faites du vélo 2019
Vous faire vivre un moment en famille, de jeu et de joie

« Merci pour cette aventure !
Comme d’habitude, un vrai régal pour les familles et les méninges !
Bravo pour l’organisation. »

Team G sur « Dario Bike »

Vous êtes tellement immergés dans notre histoire que nombreux de vos messages laissés dans nos Livres d’Or reflètent cette immersion. En 2 mots : vous êtes à fond ! ^^

« Une super aprèm, un game master de génie et
un Mowter qui veut juste participer à la course.
(laissez-le revenir !)
Merci beaucoup et à bientôt pour
un gratin dauphinois à la raclette ! »

Pierrick, Jérémy, Chrystelle, Johanna, Anthony et Gwladys sur « Dario Bike »
(seuls celles·ceux ayant participé au jeu pourront comprendre ^^)

Qu’en dites-vous ? Aviez-vous noté tous ces points dans nos créations d’escape game grandeur nature ? Aimez-vous les retrouver dans les jeux auxquels vous participez ?

2 réflexions au sujet de « Comment créer un escape game grandeur nature mémorable ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *